La chirurgie esthétique du visage et du regard : comment la réussir ?

La chirurgie esthétique du visage et du regard : comment la réussir ?

Le recours à la chirurgie esthétique est un choix important. Pour remodeler des joues trop enfoncées ou pour changer un nez qui ne convient pas à ce qu’on souhaite, il faut prendre de gros risques. Parfois ces actes de chirurgie sont invasifs, couteux et avec des suites lourdes. Mais comment réussir sa chirurgie esthétique du visage et du regard ?

Comment se préparer avant une intervention chirurgicale

Une intervention chirurgicale est préparée sur le plan technique et sur le plan psychologique, si on veut une réussite. La réussite de votre chirurgie esthétique dépend non seulement du chirurgien mais également de la patiente ou du patient que vous êtes. Le premier point, c’est d’être en toute confiance avec son chirurgien. Et une opération réussie doit faire l’objet d’au moins deux consultations comme c’est expliqué au centre international Carthage Medical. Pendant ces consultations, vous exprimerez dans les moindres détails vos désirs.

A découvrir également : Où trouver de la vitamine A ?

Éliminer les facteurs de risques et de complications

Avant l’intervention, il est important d’éliminer certains facteurs à risques, l’opération tels que le tabac, l’alcool ou la nicotine. Ces produits contiennent des éléments de dégradation, qui entrainent des problèmes de micro vascularisation pour le tissu cutané. 

Le rajeunissement du visage et du regard

En chirurgie esthétique, les opérations les plus demandées sont la rhinoplastie, le lifting ou le rajeunissement des joues, des paupières ou du visage. Ces interventions ne sont pas de simples interventions. Pour rajeunir ou embellir son visage par exemple, la principale action est de corriger une zone avec un défaut majeur. Dans ce cas, le bas du visage et le nez feront l’objet des opérations plus ou moins lourdes. Il faudra donc prendre des rendez-vous sur rendez-vous auprès de son chirurgien.

A voir aussi : Réharmonisez vos énergies avec le Reiki

Les différentes techniques chirurgicales pour un résultat naturel

Le rajeunissement du visage et du regard est une intervention de plus en plus courante dans le domaine de la chirurgie esthétique. Pour obtenir un résultat naturel, il existe plusieurs techniques chirurgicales.

Pour corriger les poches sous les yeux ou l’effet « paupière tombante », il existe la technique de la blépharoplastie. Cette intervention consiste à retirer l’excès de peau, de graisse ou de muscle des paupières supérieures ou inférieures pour redonner au regard sa jeunesse et son éclat.

Le lifting cervico-facial permet quant à lui d’enlever les rides marquées du front, les bajoues ainsi que le relâchement cutané qui apparaît avec l’âge. Cette technique a pour but d’améliorer l’apparence générale du cou, des joues et des tempes visuellement affaissées. Le résultat final doit être un aspect plus frais et reposant sans figer l’expressivité faciale.

L’injection d’acide hyaluronique peut aussi être utilisée sur certaines zones précises comme le contour des yeux, le nez ou encore la bouche afin de combler efficacement certaines rides profondément marquées par exemple. L’avantage principal est qu’il comble simplement ces imperfections avec une molécule présente naturellement dans notre organisme. Le résultat est visible immédiatement et dure plusieurs mois.

La chirurgie des paupières permet de corriger les poches sous les yeux ou l’effet « paupière tombante », qui peuvent donner un aspect fatigué et vieilli au visage. Cette intervention consiste en général à retirer l’excès de peau, de graisse ou de muscle du coin externe de chaque œil avec pour effet un regard plus éveillé et rajeuni sans altération majeure de vos traits faciaux.

Pour obtenir un résultat naturel, pensez à bien vous proposer une solution personnalisée adaptée à votre situation.

Les soins post-opératoires pour une guérison optimale

Après une intervention de chirurgie esthétique du visage et des yeux, pensez à bien suivre les soins postopératoires pour garantir une guérison optimale. Ces soins aident à minimiser l’inconfort, réduire le risque d’infection et favoriser la cicatrisation.

Voici quelques conseils pour aider à récupérer rapidement après votre chirurgie esthétique :

Repos et détente :
Pensez à bien vous reposer suffisamment après l’opération. Évitez toute activité physique intensive pendant plusieurs semaines car elle pourrait compromettre le processus de guérison naturelle. Essayez aussi de limiter les chocs émotionnels ou physiques afin d’éviter tout stress supplémentaire sur votre corps malgré sa résilience.

Gestion des douleurs :
La plupart des interventions sont accompagnées d’un certain niveau d’inconfort qui peut être géré avec des analgésiques prescrits par le médecin traitant ou en vente libre dans toutes les pharmacies.

Soins des incisions :
Nettoyez délicatement vos incisions avec un savon antibactérien recommandé par votre praticien pour éviter toute infection pendant la période critique où elles ne sont pas encore fermées par coagulation sanguine : 15 jours environ en fonction du type d’intervention réalisée.

Régime alimentaire approprié :
Une alimentation saine riche en nutriments tels que les protéines, les minéraux et les vitamines permettra au corps d’avoir tous les éléments nécessaires à sa guérison. Évitez les aliments gras qui peuvent augmenter l’inflammation et retarder la cicatrisation.

Hydratation :
Boire suffisamment d’eau est primordial pour éviter la déshydratation, maintenir le volume sanguin normal et favoriser une meilleure circulation sanguine vers les zones de guérison. Vous pouvez aussi utiliser des crèmes hydratantes recommandées par votre praticien pour aider au processus de guérison.

En suivant ces conseils postopératoires, vous pouvez minimiser l’inconfort après une intervention chirurgicale du visage et des yeux tout en accélérant le processus naturel de récupération. Veuillez toujours faire preuve de patience car cette période peut être un peu difficile, mais elle en vaut clairement la peine !

Articles similaires