Que sont les tarifs moyens de la formation habilitation électrique ?

Les risques électriques sont présents dans de nombreux secteurs d’activité et peuvent causer des blessures graves, voire la mort. Dans le but d’assurer une meilleure sécurité pour tous les travailleurs, il est alors important de bien se former à l’habilitation électrique. C’est d’ailleurs une formation obligatoire pour tous ceux qui doivent intervenir sur des installations électriques. En tant qu’entreprise ou travailleur indépendant, vous devez donc vous informer sur les formations disponibles, mais aussi sur leurs coûts pour que vous puissiez vous préparer préalablement. 

La formation à l’habilitation électrique : qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous lancer dans une formation à l’habilitation électrique, vous devez d’abord comprendre ce qu’est cette formation. La formation à l’habilitation électrique donc est une formation qui permet d’assurer la sécurité des travailleurs lors de l’exercice de leur métier dans le domaine de l’installation électrique. 

A voir aussi : Comment bien choisir son chirurgien orthopédiste ?

Cette formation est obligatoire et permet de sensibiliser les travailleurs aux risques électriques liés à leur travail. À l’issue de la formation, les travailleurs pourront alors bénéficier des meilleures connaissances pour sécuriser leur travail, mais aussi comprendre les procédures de travail à suivre pour minimiser les risques.

Ainsi, formez-vous convenablement selon vos dispositions tout en vous informant sur le tarif habilitation électrique.

Lire également : Quelle est la meilleure solution anti-tabac ?

Pourquoi cette habilitation est importante pour travailler sur des installations électriques ?

Vous devez savoir qu’être habilités à travailler sur des installations électriques permet aux travailleurs de connaître les risques électriques liés à leur travail et de savoir comment les éviter. Cela peut inclure ainsi :

  • La connaissance des règles de sécurité pour travailler sur les installations électriques
  • La capacité à identifier les risques
  • La compréhension de l’utilisation des EPI 
  • La capacité à effectuer les procédures de travail en toute sécurité

De plus, l’habilitation électrique est une preuve de compétence pour les travailleurs. Les travailleurs qui sont habilités peuvent être plus facilement embauchés pour des emplois dans le domaine de l’électricité, et ils peuvent également être qualifiés comme plus compétents et plus qualifiés par les employeurs.

Quelles sont les différents niveaux de l’habilitation électrique ?

Il faut savoir que la formation à l’habilitation électrique peut être divisée en plusieurs niveaux en fonction des tâches à effectuer et du niveau de tension des installations électriques sur lesquelles les travailleurs interviennent. 

Vous avez par exemple l’habilitation électrique BS, concernant les travaux non électriques sur des installations électriques basse tension pouvant atteindre les 1000 volts en courant alternatif (AC) et 1500 volts en courant continu (DC). Il peut s’agir d’une formation de niveau H0, c’est-à-dire destinée aux travailleurs qui effectuent leur travail à proximité d’une installation électrique et qui peuvent être exposés à des risques électriques.

Il y a aussi l’habilitation électrique BE manœuvre, qui concerne la manœuvre des organes électriques de sécurité sur des installations électriques dans les mêmes conditions de basse tension. Vous avez aussi l’habilitation BE essai, qui correspond aux travaux d’essai. 

En matière de niveau de formation, il s’agira donc du niveau H1. Cette formation sera destinée aux personnes effectuant des tâches telles que la maintenance, la réparation et la vérification de l’état de l’installation électrique.

Vous avez ensuite l’habilitation électrique B2V pour les travaux sur des installations électriques haute tension, soit donc jusqu’à 20 000 volts en courant alternatif (AC) et 24 000 volts en courant continu (DC).

Dans ce cas-là, nous parlerons des niveaux de formation H2, H2V et H2VB. Ces derniers sont destinés aux travailleurs qui travaillent sur des installations électriques en basse tension et en haute tension jusqu’à 36 000 volts. Les travailleurs de ces niveaux ont des compétences spécifiques pour travailler sur des installations électriques plus complexes et peuvent effectuer des tâches telles que la pose de câbles, la mise en service et la maintenance.

Et enfin, les travailleurs peuvent opter pour les niveaux de formation H2VBCF, H2VBRF, H2VBSF et H2VBEF dans le cas où ils doivent travailler sur des installations électriques en haute tension et en très haute tension jusqu’à 400 000 volts. Ici, les compétences des travailleurs de ces niveaux sont encore plus spécifiques que les précédents niveaux et les installations électriques sont aussi beaucoup plus dangereuses et compliquées. 

Pour trouver ainsi la formation adéquate, les travailleurs doivent être conscients de leur propre niveau d’habilitation électrique et des tâches qu’ils sont autorisés à effectuer en fonction de leur niveau de formation. Comprendre ces différents niveaux est très important pour les employeurs et les travailleurs afin de garantir que les personnes sont formées aux compétences et aux procédures nécessaires pour travailler dans les bonnes conditions et dans la sécurité.

Quels sont les tarifs moyens de la formation à l’habilitation électrique ?

Vous devez savoir que le coût de la formation à l’habilitation électrique varie en fonction de plusieurs facteurs, à savoir notamment du niveau de formation, de la durée de la formation et du lieu de formation.

Si vous souhaitez par exemple suivre une formation à l’habilitation électrique BS, vous devez envisager un frais de formation d’environ 300 à 500 euros HT pour une durée de deux jours. Dans le cas, d’une formation à l’habilitation électrique BE manœuvre ou BE essai, sollicitant ainsi le niveau H1, il faudra alors compter approximativement 400 à 600 euros HT le coût de la formation, pour une durée de deux à trois jours. Enfin, le tarif pour une formation à l’habilitation électrique de niveaux H2 à H2BEF est d’environ 800 à 1200 euros HT, pour une durée de cinq jours. Bien entendu, les prix peuvent varier selon les organismes de formation et selon les régions.

 

Articles similaires