Comment puis-je être assuré après une résiliation pour non-paiement ?

Que ce soit pour sa maison, sa voiture ou autre chose, il est important de se faire assurer. Cela vous permet de moins vous inquiéter en cas sinistre. Souscrire à une assurance nécessite par contre de vous une certaine cotisation auprès de votre assureur. Cette cotisation lorsqu’elle n’est pas respectée peut faire faire résilier le contrat d’assurance par l’assureur. Au cas où vous seriez dans cette situation, cet article vous informe sur comment vous faire assurer après une résiliation pour non-paiement.

Régler le contentieux avec l’ancien assureur

C’est la première option qu’il faut envisager. Avant tout, il faut par contre comprendre pourquoi ce n’est pas simple de trouver un assureur après dans ce genre de situation.

A découvrir également : Quelques astuces pour tenir quand on arrête la cigarette

Raisons de refus des assureurs après une résiliation pour non-paiement 

Il est très souvent compliqué de retrouver une assurance lorsque la cause de la résilience du précédent est un non-paiement. En réalité, après la résiliation de votre contrat d’assurance, vous devez toujours la somme à votre assureur. Cela vous donne une mauvaise image auprès de vos potentiels futurs assureurs.

Autre chose qui fait , c’est le fait que votre précédent assureur en informe l’AGIRA : Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance. C’est un registre auquel tous les assureurs ont accès d’où votre difficulté à trouver une nouvelle assurance. En plus, vous y êtes inscrit pour 2 ans.

A lire également : Comment soigner un claquage au mollet ?

Procédure pour la négociation 

Ce qu’il est possible de faire en premier est de négocier un règlement à l’amiable avec votre assureur. Selon les chiffres, plus de 40% des problèmes entre assureurs et assurés sont réglés comme ça. Le vôtre aussi pourrait l’être. Il vous suffit de rédiger une lettre à l’intention du service qui s’occupe des contentieux avec votre assurance. Ceci, avant la fin des deux ans.

Dans le dossier, mettez essentiellement :

  • Votre numéro de police d’assurance ;
  • Les justificatifs indispensables pour l’appréciation je votre situation ;
  • Un script pour justifier votre non-paiement et vos arguments.

Si votre cause se défend et que vous reconnaissez vos torts, l’assurance peut vous être plus favorable et ainsi vos prochains assureurs seront plus cléments.

Saisir le Bureau Central de Tarification pour régler le souci

Le Bureau Central de Tarification est un organisme mis en place par l’état dans le but d’aider les personnes qui ont du mal à trouver une assurance. Si vous êtes alors sujet d’un refus de garantie par une structure d’assurance capable de s’en charger, le BCT s’occupe de tout. Il va se charger de fixer la prime de l’assurance en fonction du risque de l’assuré. L’organisme s’occupe toutefois de certains domaines d’assurances particuliers : responsabilité civile automobile, assurance des catastrophes naturelles, assurance construction, assurance de responsabilité civile des locataires et copropriétaires et syndicats de propriété.

La procédure pour avoir l’aide du Bureau Central de Tarification est simple et gratuite. Vous devez d’abord avoir eu deux refus d’assurance écrits par des assureurs. Ensuite, il faut que ce soit au plus tard dans un délai de 15 jours après les refus que vous saisissez le BCT. En plus des lettres de refus, joignez maintenant celle de la résiliation de votre assureur précédent. Ajoutez aussi une copie du questionnaire de question que vous avez envoyée aux assureurs. Mettez aussi le nom de la compagnie d’assurance que vous avez choisi et enfin un relevé d’informations. Les dossiers peuvent varier en fonction du type d’assurance voulue. Une fois le dossier envoyé au BCT, vous n’avez qu’à attendre patiemment.

Faire directement recours à un assureur spécialisé dans les assurances à risques aggravées

Autre que les méthodes précédentes, vous pouvez aussi aller vers des structures d’assurance qui s’occupent particulièrement des assurances à risques. Ces dernières peuvent se trouver sur internet. Elles existent aussi en physique.

Chercher tout seul pourrait vous épuiser aussi. C’est pour cela que des personnes se portent garantes pour vous accompagner dans le processus. Il suffit de signer avec elles un contrat pour montrer qu’elles sont garantes pour vous auprès des assureurs. Sous la cape de courtiers, ils iront alors braver vents et marées pour vous trouver votre assureur. Leurs services sont bien-sûr rémunérés.

Articles similaires