Tout ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

Tout ce qu’il faut savoir sur la cigarette électronique

La cigarette électronique (ou e-cig) a complètement révolutionné le monde de la vape. Elle se présente en alternative fiable à la cigarette traditionnelle et compte de plus en plus d’amateurs. Comment fonctionne une e-cig ? Est-elle dangereuse ? Et comment bien la choisir ? Toutes les réponses sont à retrouver dans ce billet.

Cigarette électronique : fonctionnement et effets sur la santé

On distingue une riche variété de cigarettes électroniques sur le marché, toutes fonctionnant néanmoins selon le même principe. À la différence de la cigarette classique qui émet de la fumée à partir de la combustion, la cigarette électronique produit de la vapeur. Cela explique par ailleurs la différence fondamentale qui est faite entre « vapoter » et « fumer ».

A lire en complément : Quel est le matériel adapté pour faire du power vaping ?

Si les scientifiques ont encore peu de recul par rapport aux effets de l’e-cig, il existe un consensus sur le fait qu’elle comporte bien des bénéfices sur le court terme (aide au sevrage tabagique, entre autres), mais peut nuire sur le long terme. Découvrez sur ce site qui donne beaucoup d’informations sur la vape et la cigarette électronique.

Comment bien choisir sa cigarette électronique ?

Pour choisir sa cigarette électronique, la première chose à faire est d’évaluer sa consommation. Celle-ci permet déterminer la puissance de la batterie et le volume du clearomiseur nécessaires. Par exemple, pour 300 et 700 bouffées d’e-cig, il est conseillé d’opter respectivement pour des batteries de 180 mAh et 650 mAh.

A lire également : Top 4 des meilleures adresses web pour acheter du CBD

Il importe également de tenir compte de ses goûts au moment de choisir sa cigarette électronique. Cela implique de privilégier une e-liquide qui procure la sensation en gorge que vous souhaitez.

Les différents types de e-liquides et leur composition

Les e-liquides sont des produits essentiels pour les cigarettes électroniques. Ils contiennent la nicotine et d’autres arômes qui donnent à l’e-cig sa saveur distincte. Mais qu’est-ce que ces e-liquides ?

E-liquide classique : Il est composé de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), d’eau distillée, d’arômes et de nicotine.

Le Propylène Glycol (PG) : Ce liquide inodore est utilisé comme support pour transporter la nicotine dans le corps du fumeur ainsi que les saveurs destinées à donner une aromatisation agréable au produit inhalé. Le PG permet aussi de créer le hit en gorge tant recherché par les vapoteurs.

Glycérine Végétale (VG) : Cet ingrédient a un goût sucré naturellement et renforce donc l’aspect gustatif du produit final. Elle produit également plus de vapeur lorsqu’elle est chauffée avec la résistance de l’e-cigarette.

L’eau distillée ou purifiée : Son rôle est simplement celui d’un diluant, elle facilite le mélange des autres ingrédients entre eux.

E-liquide aromatisé : Ils disposent des mêmes ingrédients que ceux contenus dans les e-liquides classiques mais y ajoutent un ou plusieurs arômes qui peuvent être soit naturels soit artificiels pour donner une saveur particulière à la vape consommée.

E-liquide avec ou sans nicotine : La composition en nicotine de l’e-liquide varie selon les utilisateurs. Les fumeurs peuvent choisir un taux de nicotine qui correspond à leur dépendance tandis que ceux qui cherchent simplement une bonne inhalation pour le plaisir peuvent opter pour des produits sans nicotine.

Vous devez bien connaître les différents types d’e-liquides et leur composition avant de vous lancer dans la vapoteuse. En choisissant judicieusement votre liquide et votre cigarette électronique, vous pouvez profiter pleinement de ce nouveau mode d’inhalation auquel tant d’utilisateurs se sont convertis ces dernières années.

Les règlementations en vigueur autour de la cigarette électronique

Les cigarettes électroniques ont connu une croissance rapide ces dernières années, mais cela n’a pas empêché les régulateurs de l’Union européenne et d’autres pays de mettre en place des réglementations pour encadrer leur utilisation. Quelles sont donc les règles qui s’appliquent aujourd’hui ?

En Europe, la Directive sur les produits du tabac (TPD) est entrée en vigueur en 2016. Elle impose un certain nombre de normes aux fabricants d’e-liquides ainsi qu’aux vendeurs d’e-cigarettes. Les emballages doivent inclure des avertissements sanitaires clairs et précis ainsi que le contenu exact de l’e-liquide.

La TPD limite aussi la taille des réservoirs à 2 ml maximum afin de réduire le risque potentiel d’une consommation excessive par inhalation et interdit certains ingrédients tels que les arômes attractifs pour enfants ou encore ceux susceptibles de contenir du diacétyle qui peut être dangereux lorsqu’il est vapoté.

Aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) a adopté une approche plus stricte avec sa propre réglementation depuis août 2016. L’autorité américaine demande aux fabricants et aux importateurs d’enregistrer leurs produits auprès d’elle avant toute mise sur le marché.

En France, il existe aussi une législation relative à l’utilisation des e-cigarettes. La loi santé interdit leur usage dans certains lieux publics comme les établissements scolaires ou encore dans tous types de transports collectifs clos comme les bus ou les trains.

Les propriétaires peuvent aussi décider d’interdire leur usage dans certains lieux privés comme les bureaux ou encore en terrasse de café.

Vous devez donc, en tant qu’utilisateur de cigarette électronique, bien connaître la réglementation en vigueur dans votre pays afin de respecter les règles et éviter toute sanction. La sécurité des utilisateurs reste un élément clé dans le développement futur et la popularité continue du vapotage, c’est pourquoi vous devez suivre les directives dictées par les autorités sanitaires.

Articles similaires