Tout savoir sur la cueillette des champignons

La cueillette des champignons est une activité très prisée en automne. Il est cependant nécessaire de bien se renseigner et de respecter quelques règles pour éviter les surprises désagréables et passer un bon moment. Découvrez dans les lignes qui suivent l’essentiel à savoir sur cette charmante activité.

Bien se préparer avant de procéder à la cueillette des champignons

Vous devez bien vous renseigner avant de procéder à la cueillette des champignons. L’un des facteurs à prendre en compte est le lieu dans lequel vous souhaitez vous rendre pour en trouver.

A voir aussi : Les causes et conséquences de l’absentéisme au travail ?

Faites-vous accompagner d’un amateur qui connaît les coins à champignons si vous ne savez pas où vous rendre. Aussi, les associations mycologiques proposent des sorties utiles aux débutants. Évitez de ramasser les champignons qui poussent sur les zones polluées ou aux abords des routes.

En effet, ils sont connus pour absorber la pollution, ce qui peut être toxique. Vous devez également être en mesure de reconnaître les espèces vénéneuses et mortelles.

A voir aussi : Comment faire pour que vos parents vivent un troisième âge agréable ?

Renseignez-vous aussi sur les espèces comestibles pour réussir votre cueillette. Participez à un cours d’initiation que proposent les associations locales pour pallier tout risque.

Bien que l’automne soit sans conteste la meilleure saison pour partir à la recherche de champignons, vous pouvez miser sur une belle journée ensoleillée, succédant à une journée pluvieuse (de deux ou trois jours). N’oubliez pas que les autres saisons ont, elles aussi, leurs propres espèces de champignons à découvrir.

Munissez-vous d’un joli panier pour que votre récolte ne s’abîme pas et portez des vêtements et des chaussures adaptés à la météo du jour.

Ils doivent aussi vous permettre d’avancer en toute sérénité dans la forêt. Veillez également à communiquer la destination que vous avez choisie à vos proches pour faire face aux imprévus.

Que faire pendant la cueillette des champignons ?

Vous devez éviter de cueillir des champignons de manière désordonnée. En effet, vous devez laisser une espèce si vous ne la connaissez pas. Laissez aussi les jeunes champignons de côté et ignorez les espèces abîmées ou véreuses.

Lorsque vous avez trouvé des champignons comestibles, vous pouvez les cueillir sans les couper au ras du sol ou les arracher.

La technique idéale consiste à saisir le pied du champignon à sa base puis à le tourner délicatement. Cette méthode vous permet de le cueillir en entier.

N’oubliez pas de bien reboucher le trou créé par la cueillette pour que les mycéliums se dessèchent. En tout état de cause, ne coupez pas le pied du champignon avec un couteau.

Ne cueillez pas les champignons qui sont trop vieux, car ils peuvent être toxiques. Ils produisent aussi des spores, qui favorisent la pousse d’autres champignons du même type.

Vérifier les champignons après la cueillette

Après la cueillette des champignons, vous devez les faire vérifier pour éviter un malheureux accident. Rendez-vous chez un pharmacien qui devrait être à même de repérer les espèces toxiques, voire mortelles. Vous pouvez également consulter un vérificateur via l’association mycologique de votre région.

Attention ! N’utilisez pas les applications de reconnaissance en ligne, car elles ne sont pas fiables.

Ne gardez pas les champignons que vous avez cueillis trop longtemps chez vous, car ils pourraient devenir toxiques en vieillissant.

En cas de nausées, tremblements ou vomissements, composez le 15 ou contactez le centre antipoison le plus proche de chez vous.

Respecter les règles en vigueur

Vous devez respecter certaines règles lorsque vous souhaitez cueillir des champignons. Renseignez-vous d’abord sur le propriétaire du lieu de cueillette que vous avez choisi avant de vous y rendre.

Les trois-quarts des forêts appartiennent à des propriétaires privés en France Métropolitaine. Le quart restant est réparti entre les forêts publiques et la forêt domaniale qui est une propriété de l’État. La cueillette est autorisée en forêt domaniale, tant qu’elle est modérée.

Demandez une autorisation au propriétaire des lieux et renseignez-vous sur les quantités de champignons que vous pouvez cueillir pour éviter toute forme d’accusation. Enfin, respectez la faune et la flore locales ainsi que les zones protégées.

Articles similaires