10 médicaments dangereux à connaitre absolument

Même s’ils sont censés guérir un mal (une migraine, une toux ou un rhume), certains médicaments produisent des effets indésirables sur la santé. Découvrez les 10 médicaments dangereux à connaitre absolument.

A lire aussi : Quels sont les symptômes après un avortement ?

Les IPP : inhibiteurs de la pompe à protons

En immobilisant les enzymes sur la paroi de l’estomac, ces médicaments réduisent la production et la création des acides. Généralement, ces acides bloqués sont à l’origine de la formation des ulcères. Par ailleurs, les inhibiteurs de la pompe à protons augmentent aussi le risque de développer une démence.

La prednisone

La plupart des personnes souffrant d’arthrite rhumatoïde ou de tupus, prennent ces comprimés. La prednisone supprime vos défenses immunitaires, ainsi votre corps s’attaquera à lui-même. Le corps étant affaibli, il est donc vulnérable aux infections. Les autres effets secondaires de la prednisone sont les maux de tête, les sautes d’humeur constante, les vertiges et bien d’autres.

A lire en complément : Quels sont les symptômes de l’asthme ?

Les statines

Ces médicaments dangereux sont utilisés pour mieux contrôler le taux de cholestérol de l’organisme. C’est d’ailleurs pourquoi les adultes en prennent. Même s’ils sont efficaces, l’utilisation sur une courte période a des effets secondaires : des maux de tête, des nausées, des insomnies et même des douleurs musculaires. Sur une longue période, les conséquences sont beaucoup plus sévères.

Les antidépresseurs

Parmi tous les médicaments dangereux, c’est le plus consommé par les Français. Même s’ils sont efficaces chez certaines personnes, chez d’autres par contre, ils sont impuissants. En plus de cette incapacité, ils peuvent détruire leur cerveau. Certes, ces médicaments augmentent le niveau de sérotonine, mais après une consommation sur plusieurs semaines, le cerveau répondra moins en cette substance.

Les opioïdes

Pour des douleurs très fortes, c’est ce type de médicament qu’il vous faut. Vous serez soulagé immédiatement. C’est d’ailleurs pourquoi les médecins les prescrivent aux patients souffrant de douleurs très vives. Toutefois, certaines personnes deviennent très vite accros. Ils développent une certaine addiction en abusant sur le dosage. Cela risque d’endommager le foie.

Les antibiotiques

Selon une étude réalisée, les antibiotiques sont à l’origine du déséquilibre de la flore intestinale. Cela peut aussi raccourcir la durée de vie des patients sous immunothérapie. Ils sont aussi responsables des ballonnements, des maux de ventre ou des nausées. De plus, ils provoquent un déséquilibre de la flore vaginale et rendent vulnérable le système immunitaire en détruisant les bactéries du corps.

Les anti-rhumes

C’est un cocktail composé de vasoconstricteurs, d’antihistaminique, de paracétamol et d’ibuprofène. Si vous avez un nez bouché, un nez qui coule ou des maux de tête, c’est ce qu’il vous faut. Cependant, ce cocktail a de graves effets secondaires tels que les accidents cardio-vasculaires, neurologiques et même des vertiges. Ce sont des médicaments dangereux.

Les antitussifs

Ces médicaments sont de vrais dangers pour les femmes enceintes. En effet, le taux de sucre est plus élevé que le principe actif. En dehors de cela, ils contiennent aussi de l’ibuprofène.

Le vaccin antigrippal

Certes, c’est une solution miracle pour les personnes atteintes de grippe, mais il existe de nombreux vaccins antigrippaux qui contiennent une grande quantité de mercure. Ce liquide métallique blanc-argenté peut avoir des effets toxiques sur les poumons, le système nerveux, les reins ou encore les yeux.

Le vaccin contre la varicelle

Si vous avez des allergies, ce n’est pas le vaccin idéal. Il entraine des effets toxiques pour votre organisme. Selon une étude réalisée par l’OMS, les complications de ce vaccin sont : la pneumonie, l’hépatite, les éruptions cutanées sévères et la méningite. Il s’agit alors de médicaments dangereux qu’il faut éviter.

Les benzodiazépines

Les benzodiazépines sont des médicaments couramment prescrits pour traiter les troubles anxieux et le trouble du sommeil. Leur utilisation prolongée peut entraîner une dépendance physique et psychologique.

Cela signifie que l’arrêt brutal de ces médicaments peut causer des symptômes de sevrage dangereux tels que des convulsions ou une détresse respiratoire. Les benzodiazépines peuvent aussi affecter la mémoire, la coordination et la capacité à prendre des décisions éclairées.

L’utilisation inappropriée de ces médicaments est souvent liée à un risque accru d’accidents de voiture, car ils altèrent les fonctions motrices essentielles nécessaires pour conduire en toute sécurité. Lorsqu’ils sont combinés avec d’autres substances telles que l’alcool ou les opioïdes, ils peuvent augmenter considérablement le risque de surdose mortelle.

Bien qu’ils puissent être utiles dans certains contextes cliniques précis et sous surveillance étroite du corps médical, vous devez être conscient des risques encourus par l’utilisation prolongée ou abusive de benzodiazépines. Si vous utilisez actuellement ce type de médicament régulièrement, discutez-en avec votre médecin afin d’évaluer si cette option thérapeutique est toujours appropriée pour vous.

Les médicaments pour la thyroïde

La thyroïde est une glande située dans le cou qui produit des hormones importantes pour réguler de nombreux processus du corps, y compris la croissance et le développement. Les médicaments pour la thyroïde sont couramment utilisés pour traiter les problèmes de cette glande, comme l’hypothyroïdie ou l’hyperthyroïdie.

Vous devez comprendre que ces médicaments peuvent entraîner un certain nombre d’effets secondaires indésirables s’ils sont mal pris ou utilisés à mauvais escient. Une utilisation excessive peut causer une tachycardie, des sueurs excessives et une sensation d’anxiété accrue. D’autre part, si vous prenez trop peu de médicament, cela peut causer une fatigue chronique, un gain de poids inexpliqué et même déclencher des symptômes dépressifs.

Certains patients peuvent être allergiques aux ingrédients contenus dans ces médicaments. Si vous ressentez des difficultés respiratoires ou une éruption cutanée après avoir commencé à prendre un nouveau traitement pour la thyroïde, contactez immédiatement votre médecin.

Vous devez être vigilant quant à votre santé au préalable. Cela inclut l’introduction d’autres suppléments naturels ou produits similaires dans votre routine quotidienne. Effectivement, certains compléments alimentaires peuvent interférer avec l’action hormonale normale exercée par vos traitements prescrits.

Si vous souffrez d’un trouble thyroïdien, assurez-vous de discuter régulièrement avec votre médecin du traitement qui vous convient le mieux et de veiller à respecter scrupuleusement les instructions relatives à la prise des médicaments pour éviter tout effet secondaire indésirable.

Articles similaires