Funérailles : quel coût prévoir ?

Le décès d’un être cher conduit à beaucoup de questionnements pour ses proches. La question des funérailles est la plus importante : comment organiser les funérailles, quel budget prévoir. En effet, les funérailles représentent un budget non négligeable. Alors, suivez le guide pour connaître les prix des obsèques afin de définir un budget.

Quelques conseils pour faciliter l’organisation des funérailles

Après le décès d’une personne, sa famille a 6 jours pour organiser son enterrement. Cela permet à la famille du défunt d’avoir du temps de réflexion afin de ne pas se précipiter sur la décision. Les services de pompe funèbre peuvent sauter sur l’occasion afin d’ajouter des services facultatifs à l’insu de la famille. Il est donc important de faire un comparatif entre plusieurs opérateurs afin de s’assurer de la qualité des services proposés. Vous pouvez notamment vous renseigner sur https://www.ecoplusfuneraire.com/

A voir aussi : Comment enlever la graisse du ventre rapidement ?

Entrez en contact avec les services de pompe funèbres de votre commune et demandez le prix d’un cercueil destiné à la crémation et un cercueil en chêne. Ensuite, demandez le coût du corbillard et des porteurs. Vous devez ensuite demander un devis qui selon la loi doit être détaillé et gratuit. Dans le devis, les prestations obligatoires doivent être présentées de manière à être différenciées des prestations facultatives.

Choisir le type de sépulture

Pour une inhumation, il faut compter dans les environs de 1 000 euros. L’option choisie influe sur les prix. En effet, un défunt peut être inhumé seul ou dans un caveau familial. La crémation quant à elle, coûte moins cher. Les cendres peuvent ensuite être dispersées dans un columbarium pour un prix de 500 euros par personne. Mais la famille peut aussi choisir de disperser les cendres dans la nature ou un endroit choisi au préalable par le défunt. Il est nécessaire de noter que la dispersion est interdite dans les espaces publics, notamment les jardins publics, les voies publiques ou encore les espaces cultivés. Les cendres peuvent aussi être placées dans le caveau familial.

A découvrir également : Techniques de gestion du stress pour les seniors : conseils pratiques et efficaces

Les prestations obligatoires et les prestations facultatives

Il y a des prestations obligatoires pour un enterrement et des prestations facultatives. Ces dernières influent sur le budget. Il est donc nécessaire de savoir les distinguer. Dans les prestations obligatoires, il y a notamment le cercueil qui coûte entre 225 et 1967 euros. Un cercueil de 22 cm d’épaisseur avec une garniture étanche est exigé par la loi. Aussi, le cercueil doit être doté de quatre poignées et une plaque d’identification.

Toute prestation outre le cercueil est facultative. Afin de respecter votre budget, vous devez déterminer les prestations facultatives qui sont importantes et incontournables afin d’éviter des dépenses inutiles.

Les démarches administratives à effectuer après le décès

Au-delà des prestations obligatoires et facultatives lors d’un enterrement, vous devez considérer les démarches administratives à effectuer après le décès. Après avoir fixé votre budget pour les funérailles, il est impératif de vous informer sur les différentes obligations légales qui incombent aux proches du défunt.

Parmi ces obligations figure en premier lieu la déclaration de décès à la mairie ou au consulat. Cette déclaration doit être faite dans un délai de 24 heures suivant le décès et permettra l’établissement d’une autorisation de transport du corps vers une entreprise de pompes funèbres.

La seconde obligation concerne la publication d’un avis de décès dans un journal local afin que toute personne souhaitant prendre part aux obsèques ait vent des informations relatives à celles-ci. Il revient aussi aux proches du défunt d’organiser et de régler les formalités liées à la crémation ou l’inhumation.

Les frais inhérents à ces dernières peuvent varier selon que vous optez pour une incinération ou une inhumation. Aussi faut-il faire appel à plusieurs entreprises spécialisées pour obtenir des devis concernant notamment le coût des soins mortuaires, celui du corbillard ainsi que celui du monument funéraire.

Vous devez également réaliser toutes les formalités liées aux assurances-vie souscrites par le défunt afin qu’elles puissent être rapidement reversées aux bénéficiaires désignés.

C’est en prenant en compte tous ces éléments qu’il sera possible d’avoir une idée précise du coût total des funérailles et de s’organiser pour respecter son budget tout en offrant une sépulture digne à l’être cher disparu.

Les aides financières disponibles pour les funérailles

Lorsqu’un décès survient, les dépenses liées aux obsèques peuvent s’avérer très élevées. Pour aider les familles à faire face à ces coûts, il existe différents moyens de financer des funérailles.

Certain(e)s défunt(e)s ont souscrit une assurance obsèques qui peut couvrir tout ou partie des frais occasionnés par leurs funérailles. Pensez à bien vérifier si cette option est disponible. En fonction des circonstances du décès, plusieurs aides financières sont disponibles.

Si le défunt était salarié et avait cotisé au moins trois mois avant son décès, sa famille peut bénéficier d’une aide exceptionnelle pour les frais d’obsèques versée par la Sécurité sociale. Ce montant ne couvre cependant qu’une petite partie du total des dépenses engagées.

Selon le département dans lequel a lieu l’inhumation ou la crémation, certain(e)s communes proposent aussi une aide financière pour contribuer au règlement des frais afférents aux obsèques.

Notez bien que pour ceux qui souhaiteraient procéder à une incinération sans aucune cérémonie ni sépulture • ce qui représente souvent un coût moindre • ils peuvent opter pour ce que l’on appelle une crémation sans cérémonie. Cette option permet de limiter les dépenses tout en offrant un dernier hommage au défunt.

Il existe donc plusieurs solutions pour financer des funérailles dans le respect du budget fixé. Pensez à bien vous renseigner sur toutes les aides disponibles afin d’alléger autant que possible la charge financière qui pèse sur les familles endeuillées.

Articles similaires