La méditation fait-elle partie de l’hindouisme ?

Le terme méditation peut être défini comme un exercice mental qui généralement consiste en une concentration portée sur un objet tant au niveau des émotions, de la pensée et du corps. Sur le plan spirituel, il s’agit d’une pratique concourant à la réalisation de soi-même et de l’éveil. Mais est-ce que cette pratique fait partie de l’hindouisme ? Nous en saurons plus dans cet article.

Origine de la méditation

La méditation tire ses origines depuis la nuit des temps. Elle a été et continue toujours d’être au centre de plusieurs traditions spirituelles en Occident. De nos jours, nous pouvons plutôt dire que cette pratique est plutôt axée sur des philosophies ou religions asiatiques dont la principale est l’hindouisme. En effet, ces philosophies ont formalisé cette pratique en plusieurs postures et exercices pour méditer. Dans l’une des religions indiennes (dans l’hindouisme), il existe de nombreux types de méditations montrant le grand rapport qui existe entre la méditation et l’hindouisme.

Lire également : Quelles sont les meilleures huiles végétales contre les problèmes de peaux ?

Techniques montrant la place d’un séjour de méditation dans l’hindouisme

D’abord, dans le yoga (une grande pratique de méditation hindouisme), la méditation est un exercice spirituel qui permet d’absorber la totalité des fluctuations de l’esprit d’une personne. Dans le yoga, la méditation est l’avant-dernière étape des 8 étapes. Elles sont appelées ashtanga-yoga. La méditation se place avant la contemplation (c’est l’union absolue de la personne et son Dieu personnel) et après la concentration (ici l’esprit de la personne se fixe sur un seul et unique point). Tout ceci se fait par l’intermédiaire des chakras, la fixation d’une image ou d’une forme, dévotion face à un dieu et par la répétition sans cesse d’un mantra. Ensuite nous avons fait du hatha yoga. Une technique de méditation hindouisme. Il s’agit d’un exercice servant à harmoniser le Ha (masculin) et le Tha (féminin) afin d’avoir accès à un état méditatif. Cet état ouvre l’axe de l’esprit jusqu’à la matière. Un autre type de méditation hindouisme est le Kundalini. Elle consiste à la visualisation et a pour objectif de descendre l’énergie spirituelle vers le chakra afin de le remonter après via les centres d’énergies.

Autre type de méditation

Par ailleurs, nous avons la méditation avec support. Celle-ci consiste soit à imaginer la lumière d’une bougie après l’avoir observé attentivement, soit écouter un son dans l’oreille interne, soit obtenir une grande relaxation après avoir soigneusement parcouru un corps de l’intérieur et par la sensation, soit simplement resté stable dans une position avec une main codifiée. Enfin, nous avons la méditation sans support qui n’est rien d’autre qu’une technique de méditation hindouisme qui consiste à rester calme, consciente, présente et disponible à l’épanouissement d’un silence absolu. Ceci permet à l’esprit d’arrêter de vagabonder, de se calmer et de rester détaché aux désirs trompeurs de ce monde. Comme nous pouvons le constater, plusieurs raisons prouvent clairement que la méditation à une place importante dans l’hindouisme. Il s’agit notamment de son origine qui tire ses racines dans l’hindouisme, des différents types de techniques et de biens d’autres raisons. Cependant, il faut noter que la méditation ne fait pas totalement partie de l’hindouisme puisque de nombreuses personnes le pratiquent sans pour autant être hindou.

Lire également : Quelle couleur pour un cabinet dentaire ?

Articles similaires