Pourquoi porter un masque de protection respiratoire est essentiel ?

Le monde actuel vit aux cotés d’une toute nouvelle menace invisible. Le Covid 19 est un virus contagieux qui sévit dans le monde entier. Celui-ci infecte ses victimes par les voies aériennes mais également par des contacts de surface et des mains porteuses du virus portées au visage.

Quelle est l’efficacité d’un masque ?

La communauté scientifique s’accorde à dire que le Covid 19 passe par les voies aériennes et par le biais de mains infectées portées au visage mais également d’humain à humain par les postillons et la salive. Les gestes barrières sont aujourd’hui essentielles pour prévenir toute contamination par le virus lui-même. Le port du masque est également largement préconisé dans le domaine public et professionnel en entreprise.

Lire également : Les inconvénients des couches Pampers

Le port du masque permet d’éviter une exposition directe au virus. Il existe dans le marché différents masques de protection respiratoires. L’on pourra découvrir les différentes normes entendues à travers les médias. La norme FFP selon 3 degrés différents.

    A voir aussi : Perte de l'audition, 4 métiers à risque à connaître

  • La norme FFP1 : Ce type de masque est traditionnellement adapté aux métiers ou l’exposition aux poussières est importante. Ce masque possède un filtre qui assure ainsi une protection à hauteur de 80% avec un taux de fuite vers l’intérieur de 22% au maximum.
  • La norme FFP2 : Ce masque largement connu à travers le monde médical et par ailleurs réservé aux professionnels qui restent très en contact avec le virus. Le personnel médical utilise le masque FFP2 pour se protéger du Coronavirus actuel. Celui-ci assure une filtration à hauteur de 94% avec un taux de fuite de 8% au maximum. Il est donc très efficace mais reste réservé en France au corps médical principalement.
  • La norme FFP3 : Le masque FFP3 est recommandé pour les professionnels en contact avec les particules sur de longues heures de travail. Celui-ci offre le plus haut niveau de protection avec 98% et un taux de fuite de seulement 2% au maximum. Ce masque requiert un fort effort de respiration. Il n’est donc pas recommandé pour les cyclistes ou encore les sportifs.
  • Le masque en tissu : Il apporte une réponse concrète à la lutte contre le coronavirus. Le masque en tissu est cependant plus un moyen de barrière contre le Covid 19.

Quel masque faut-il choisir contre le Covid 19 ?

Contre la lutte du Covid 19, devant le nombre très importants de masques sur le marché, il est important de bien choisir celui qui vous protègera contre le virus. Pour un particulier, le masque FFP2 est inutile et reste réservé au corps médical. Certains masques de protection sont à usage unique et d’autres sont en revanche lavables et donc réutilisables.

Si vous souhaitez obtenir un bon niveau de protection pendant votre activité professionnelle médicale, vous devrez vous équiper d’un masque KN95 FFP2 apportant une bonne protection contre le Covid 19. Si vous êtes un particulier sans exposition importante, vous pourrez porter un masque barrière en tissu ou à usage unique de type masque à 3 plis chirurgical. Les masques en tissus apportent une bonne réponse au virus et peuvent être réutilisés de nombreuses fois également. Ceux-ci peuvent également être fabriqués à la main de manière simple et rapide. De nombreux tuto sont disponibles sur le web pour confectionner son propre masque en tissu de protection.

Bien-sur, les masques réutilisables doivent être lavés à 60 degrés afin de tuer le virus. Vous devrez également continuer à appliquer les gestes barrières utiles pour limiter la contagion et la propagation du virus Covid 19. Aujourd’hui porter un masque dans les magasins ou les transports en communs reste obligatoire. Ceux-ci sont la réponse efficace au Coronavirus actuel.

Les risques pour la santé en cas de non-port du masque

Le port du masque est essentiel pour se protéger contre le Covid. Effectivement, les risques sanitaires encourus en cas de non-port sont nombreux.

Sans masque, vous êtes exposé à des particules aériennes qui peuvent pénétrer dans votre système respiratoire et causer des infections ou aggraver une maladie existante. Le virus Covid-19 peut être transmis par la toux, l’éternuement ou simplement la parole. En portant un masque approprié, vous réduisez considérablement le risque d’inhaler ces particules infectieuses.

Ne pas porter de masque peut affecter gravement votre santé mentale aussi. La pandémie actuelle a déjà entraîné une augmentation significative du stress et de l’anxiété chez beaucoup de personnes. Si nous ne prenons pas les mesures nécessaires pour contrôler cette situation inédite que représente le Coronavirus, cela pourrait entraîner des troubles tels que la dépression et même augmenter les tendances suicidaires chez certains individus fragilisés psychologiquement.

Porter un masque n’est pas seulement bénéfique pour notre propre santé, mais aussi celle de nos proches et de ceux autour de nous. Nous avons tous un rôle important à jouer dans la lutte contre cette pandémie et contribuer ainsi à limiter sa propagation autour de nous au sein d’un collectif.

Comment bien porter et entretenir son masque de protection respiratoire

Le port du masque est donc crucial pour se protéger contre le Covid-19. Mais il faut savoir comment bien porter et entretenir son masque de protection respiratoire.

Il faut éviter qu’il devienne humide. Pour les masques réutilisables, il faut les laver régulièrement à 60°C minimum avec une lessive classique ou spéciale pour textile délicat afin de tuer les virus et bactéries présents dessus. Assurez-vous bien que le lavage ne détériore pas la qualité du matériau dont votre modèle est constitué, selon les recommandations du fabricant ou celles émises par des professionnels dans ce domaine.

Il faut rappeler qu’un simple usage du masque n’est pas suffisant pour se protéger : respectez toujours une distance physique d’au moins un mètre avec autrui, appliquez des mesures barrières telles que se laver fréquemment les mains et évitez tout contact direct avec des personnes malades.

Articles similaires